S'identifier - Contact
 

Calendoc, collaborez à l'agenda info-doc


Les bibliothèques 2.0


 A peine j'ouvre les yeux de Leyla Bouzid

Note : 0/5 (0 note)

  • Samedi 06/05/2017
  • 08:50
  • Version imprimable
 

Source :

Tunis, été 2010, quelques mois avant la Révolution Dès les premières minutes nous sommes sous le charme de la jeune Farah, 18 ans, qui chante des poèmes contestataires dans un groupe de rock. Tout au long du film cette jeune fille incarne la soif de liberté de toute une génération, qui ne peut envisager de vivre dans la peur, la résignation, l'oppression et la censure, et cela malgré les risques encourus La réalisatrice Leyla Bouzid, entend dénoncer les restrictions imposées par le régime, la violence faite aux femmes avant la révolution dite « de jasmin » [..]

Contact

Ce Métablog est administré par Lionel Dujol, médiation numérique des collections Médiathèques Pays de Romans - Drôme.

Pour me contacter :
lionel.dujol@gmail.com
Skype : lioneldujol

Archives